Les secrets d’une cuisson à la broche réussie

Note post

A la recherche des meilleurs astuces pour une cuisson à la broche réussie ? Quel bonheur que de réunir famille, amis et collègues autour d’un barbecue grésillant. Aux viandes tendres cuites lentement viendront s’ajouter une multitude d’accompagnements, de salades fraîches et de sauces relish, que vous engloutirez accompagnés de petits pains dorés. Un régal !

Ce qu’il y a de bien avec la cuisson à la broche, c’est qu’elle n’est vraiment pas compliquée. Elle est une autre alternative. Un moyen de vous entraîner hors de sentiers battus, sur la route sinueuse de la gourmandise. L’idée à terme ? Obtenir une viande fondante et riche en goût, tout en soignant votre sens du spectacle !

Pourquoi tenter la cuisson à la broche ?

Le rôtissage à la broche consiste à faire tourner votre viande sur une source de chaleur constante. Grâce à une rotation soigneuse, la cuisson pourra se faire de manière totalement uniforme. Voilà déjà un bon début ! Mais ce n’est pas tout.

Cette méthode de cuisson permet également à la graisse et aux jus naturels de refluer vers le cœur de la viande, maintenant ainsi l’humidité trop souvent perdue avec les autres méthodes de cuisson. Le résultat, c’est une viande juteuse et tendre, caramélisée à la perfection.

Pourquoi tenter la cuisson à la broche ?

Enfin, la cuisson à la broche est un excellent moyen de cuisiner en grande quantité. Idéale pour un repas de mariage décontracté par exemple, elle est à la fois chic et conviviale et donnera à coup sûr l’eau à la bouche à tous les convives qui côtoieront son fumet délicat.

Lire  Secrets de chefs : choisir et griller la chipolata au barbecue

Chaleur au gaz ou au charbon de bois, les possibilités restent multiples. On appréciera toutefois particulièrement la seconde option, qui offrira à votre barbecue de délicieuses notes fumées.

Quel temps de cuisson pour une viande à la broche ?

Tout dépendra bien sûr de ce que vous prévoyez de servir à vos convives !

  • Un poulet entier ? Comptez environ 1 à 2 heures selon la taille.
    Une pièce de bœuf ? Environ 40 minutes par kilogramme.
    De l’agneau ? 1 heure par kilogramme.
    Du porc ? En moyenne, 1h20 par kilogramme.

Je prépare ma cuisson à la broche

Pour une cuisson 100% maîtrisée, rassemblez autour de vous tout les éléments dont vous aurez besoin. Votre viande bien sûr, et les légumes qui l’accompagneront. Les herbes et épices qui ajouteront de la saveur, ainsi que vos différents ustensiles.

Je prépare ma cuisson à la broche

N’oubliez pas de munir votre barbecue d’une lèchefrite en aluminium afin de ne rien perdre du jus. Un peu de ficelle de boucher, des gants de cuisine et un thermomètre à viande qui vous aidera à déterminer si celle-ci est cuite à votre goût.

Vous rôtissez au charbon de bois ? Alors il vous faudra également prévoir environ 1 kg de charbon de bois pour chaque kg de viande cuisinée. Vous commencerez avec les deux tiers du total, en augmentant progressivement au fur et à mesure de la cuisson de la viande.

Quelle température pour un rôtissage à la broche ?

Pour une viande à la fois tendre et juteuse, il sera impératif d’opter pour la température appropriée. Comptez environ 63 degrés pour une pièce de bœuf et de l’agneau. Vous pourrez augmenter légèrement la chaleur, sans dépasser les 70 degrés, pour toutes les autres sortes de viande.

Lire  Cuisine au barbecue : Ne faites plus ces 10 erreurs !

Les 3 secrets d’une cuisson à la broche réussie

Marinade ou pas marinade ?

Telle est la question. Il faut dire qu’une savoureuse marinade fait toujours son petit effet, au point peut-être qu’elle vous semble désormais indispensable à votre barbecue ! Pour autant, dans le cadre d’une cuisson à la broche, la viande que vous choisirez se suffira globalement à elle-même.

Une pièce de viande assaisonnée d’un peu de sel et cuite à feu ouvert… Voilà tout ce dont vous avez besoin. Le rôtissage à la broche améliorant les saveurs naturelles de votre viande, il ne sera pas nécessaire d’avoir recours à un assaisonnement très sophistiqué.

Faire mariner ou ne pas faire mariner ?

Impossible définitivement de vous en passer ? Alors optez pour une marinade douce qui ne masquera pas le jus ni les saveurs naturelles.

Une cuisson adaptée

Votre viande est assaisonnée et prête à prendre sa place au-dessus du feu crépitant que vous avez préparé.

Assurez-vous désormais de placer la viande au centre de la broche, pour garantir une cuisson uniforme. Si vous cuisinez au charbon de bois, veillez à l’étaler, afin qu’il ne soit pas en contact avec la viande.

Allez-y lentement et régulièrement avec la cuisson à la broche. Ne précipitez pas le processus. Une viande cuite trop rapidement pourra se dessécher et devenir dure et caoutchouteuse. Quel gâchis après tout ce temps passé à la préparer et à la cuisiner ! Commencez à feu vif pour saisir votre viande, cela aidera à conserver sa saveur juteuse.
Baissez la température en étalant vos braises, et laissez tourner votre broche jusqu’à ce que votre viande soit prête.

Lire  Quels sont les meilleurs livres pour cuisiner au barbecue ?

Laissez-la reposer une dizaine de minutes avant de la servir. Cela permettra aux saveurs de continuer à se développer. Une étape indispensable !

Un œil attentif

Il est généralement tentant de penser qu’une viande cuite à la broche n’a pas besoin de surveillance. Et pourtant. Un instant d’inattention, et voilà que votre festin peut tourner au désastre.

Surveilllez votre rôtisserie

Ne laissez jamais votre rôti à la broche sans surveillance. Assurez-vous de le vérifier toutes les demi-heures environ, en utilisant systématiquement des gants de cuisine pour éviter les brûlures. Cela vous permettra à la fois de rester attentif à la cuisson, mais aussi au bon fonctionnement de votre appareil. En cas de panne de moteur ou de courant par exemple, le jus de la viande pourra s’égoutter sur les charbons ardents, et les faire s’enflammer.

Qu’il s’agisse d’un simple poulet rôti ou d’une tentative audacieuse de poisson à la broche, voilà un mode de cuisson qui ne manquera pas de ravir vos convives à tous les niveaux. Ne reste plus qu’à réunir famille et amis autour d’une belle table, par une journée ensoleillée, et à laisser les cocktails bien frais couler à flot en attendant le moment de la dégustation !

Laisser un commentaire