Quels sont les meilleurs poissons à cuisiner au barbecue ?

Note post

Envie de sublimer votre prochain barbecue avec de belles portions de poisson ? Il faut dire que les hamburgers, le poulet et la viande rouge sont riches en saveurs, mais que le poisson permet des repas plus légers. Et tout aussi délicieux une fois délicatement grillé. Alors sortez votre barbecue, et cuisinez poissons et fruits de mer en tous genres… Même sans avoir les pieds dans l’eau !

Le saumon

Fantastique en filet et en steak, le saumon présente une saveur distincte qui se marie à merveille avec la fumée du grill. Riche en oméga-3 et en nutriments essentiels, on l’apprécie également pour ses bienfaits sur la santé.

Certains le préfèreront enveloppé dans du papier d’aluminium, d’autres soigneusement grillé sur la plaque. Une fabuleuse manière de faire ressortir son goût sucré. Vous assaisonnerez généreusement le tout d’un peu de citron, de paprika ou de piment.

Du saumon au barbecue

Pour savoir si la cuisson est terminée, appuyez doucement sur le pavé de saumon avec une fourchette ou un couteau. Si la chair se détache facilement, c’est prêt !

Le thon

Un filet de thon frais, bien épais, bien gras… Un délice absolu sur le grill ! Avec ses saveurs riches, il est un poisson polyvalent que vous associerez à une marinade spéciale ou un peu de wasabi aussi bien qu’à une simple pincée de sel et de poivre.

La viande de thon cuit facilement, comptez une minute ou deux de chaque côté, selon l’épaisseur. Restez attentif, et surveillez bien la cuisson !

L’espadon

Charnu, ferme et savoureux, l’espadon est idéal pour la cuisine au barbecue ! Sa chair se colorera de marques de grillade fraîches sans s’effilocher, tandis que son goût doux et beurré se mariera avec les assaisonnements les plus simples. Une sauce aux agrumes ou une délicate marinade aux herbes maison par exemple. Ou bien proposez-le dans des tacos minute, garnis de crème et d’avocat.

Lire  Le barbecue, une tradition américaine

Un espadon bien cuit sera saisi à l’extérieur, avec une chair légèrement translucide à l’intérieur. Comptez environ 5 minutes de chaque côté si vous cuisinez à chaleur directe.

Le vivaneau

Vous le cuisinerez en filet ou bien entier, sa saveur délicate en faisant un excellent ajout à tout barbecue. Un vivaneau rouge bien grillé offrira une peau croustillante et une chair floconneuse, à savourer seule ou dans un taco ou un sandwich. Comptez 3 à 4 minutes minimum, et jusqu’à 6 minutes pour vous assurer que le poisson soit totalement cuit.

Adeptes du vivaneau entier, vous le garnirez au préalable de rondelles de citron et le ferez cuire sur le grill à feu doux, dans un panier de cuisson si c’est là votre première fois. La peau colorée empêchera à merveille la chair de se dessécher.

Les sardines

Loin d’être réservées à la simple garniture, les sardines bien salées feront un excellent plat principal au barbecue ! Faciles à préparer, vous les laverez simplement et les ferez sécher pour les faire griller côté peau sur les flammes du grill. Servez-les ensuite avec de l’huile d’olive, du citron, du sel et du poivre pour un repas sain et savoureux.

Des sardines grillées

Le Mahi-Mahi

Le Mahi-Mahi, également connu sous le nom de dorade coryphène, est un poisson blanc charnu particulièrement savoureux. Sa texture ferme en fait à chaque fois un mets de choix pour les grillades.

Il se mariera à merveille avec du beurre au citron et des câpres, ou des herbes fraîches. Mais aussi en tacos avec des dés d’ananas, de la mangue, du citron vert frais et des épices mexicaines. Envisagez une marinade bien relevée, et le tour est joué !

Lire  Les secrets d'une cuisson à la broche réussie

Le requin mako

Un excellent candidat à ne pas négliger pour votre prochain festin ! Moins commun que d’autres espèces de poissons, le mako se rencontre dans les marchés aux poissons les mieux garnis, ainsi qu’en vente en ligne. Avec son goût sucré et sa texture charnue ferme, il n’est pas sans rappeler l’espadon.

Prévoyez un assaisonnement simple, composé de sel, de poivre et d’une salsa aux agrumes ou de fruits frais !

Cuisiner le poisson au barbecue : Quelques conseils

Côté fraîcheur

Avant de réfrigérer le poisson, assurez-vous de le nettoyer, de l’écailler et de l’éventrer. Lavez-le à l’eau froide et séchez-le avec un chiffon propre ou des serviettes en papier. Enveloppez le poisson propre dans du papier ciré, une pellicule plastique ou du papier d’aluminium avant de le conserver au réfrigérateur.

Si possible, placez-le également sur un peu de glace en éliminant progressivement les portions qui auront fondu.

Côté congélation

Pour garder le poisson frais le plus longtemps possible, difficile de se passer de la phase congélation. Ici encore, on nettoie, on écaille, on vide avant de congeler le tout !

Quelle découpe pour mon poisson ?

Une question à se poser avant de planifier votre repas !

Poissons frais à la poissonnerie
  • Le filet. Il provient de la partie épaisse du poisson, montrant un côté peau et un côté chair. Les arêtes y sont en grande partie enlevées
  • Le steak de poisson. Il s’agit de la section transversale découpée dans de grandes espèces de poissons. D’une épaisseur d’au moins 25 mm
  • Le poisson entier. Il nécessite une préparation minimale, mais peut être difficile à manger car la majorité de la peau et des arêtes sont encore présentes. Vous veillerez à laisser la peau sur le poisson afin de lui permettre de conserver son humidité. Celle-ci agira également comme une barrière thermique pour empêcher la chair d’être brûlée par la flamme du gril.
Lire  Comment nettoyer mes brûleurs de barbecue ?

Comment préparer le poisson ?

Le rinçage. Lavez-le à l’eau froide et retirez tous les débris accrochés à la chair du poisson.

Le séchage. Enveloppez ou tamponnez le poisson avec une serviette en papier pour éponger l’excès d’humidité.

Les arêtes. Retirez tout ce qui pourrait dépasser de la chair.

La découpe. Faites des entailles tous les 7 cm environ sur les côtés si vous cuisinez un poisson entier. Cela vous permettra de vous assurer que les parties les plus internes sont bien cuites.

L’huile. Appliquez-la sur les deux faces du poisson, quelle que soit la coupe. Elle permettra à votre poisson de ne pas coller.

L’assaisonnement. Poivre, herbes, marinades… Ajoutez les saveurs que vous préférez.

La cuisson. Le temps variera selon l’épaisseur de la coupe. Assurez-vous que vos grilles soient bien propres et chaudes avant de commencer. La plupart des poissons pourront être saisis directement sur la grille, bien qu’une planche de bois puisse être utilisée pour les steaks de poisson plus délicats. Les planches de cèdre rehausseront délicatement la saveur fumée.

Le poisson pouvant se dessécher plus rapidement que la plupart des viandes, gardez un œil sur le grill et retournez le poisson à moins à mi-cuisson. Une dizaine de minutes, et tous à table ! A agrémenter de généreuses salades composées et d’un cocktail fraîcheur pour un barbecue tout en légèreté.

Laisser un commentaire